No items found Recevoir un devis
 
mercredi 31 janvier 2018

Passé, présent et futur des fantômes de l'automatisation

Quel que soit votre secteur d'activité, il est impossible d'arrêter le progrès. Il n'y a pas si longtemps, nous vivions dans un monde sans téléphones mobiles, sans e-mail ou sans Internet – comment diable arrivions-nous à nous débrouiller ? Nous y arrivions, bien sûr, mais à un rythme plus lent et avec une approche plus manuelle.

Pour de nombreux ingénieurs, l'automatisation est un élément essentiel pour faire avancer des processus de fabrication éprouvés, qui sont largement influencés par des facteurs tels que le coût, l'acceptation et la disponibilité. Par exemple, chez Webtec, nous avons investi dans l'automatisation de machines-outils et le chargement robotisé de palettes à quatre reprises au cours des 20 dernières années ; chaque fois la technologie s'est améliorée, est devenue plus rapide et plus flexible. À l'avenir, nous prévoyons d'intégrer davantage d'automatisation dans des domaines tels que l'assemblage, l'usinage et l'administration. Quand on pense à l'automatisation, on pense à des robots, mais des logiciels bien conçus peuvent entraîner une amélioration considérable de la productivité de la gestion dans les processus de fabrication. L'industrie risque de s'appuyer de plus en plus sur des logiciels capables de repérer des tendances dans de grands ensembles de données et d'inciter les utilisateurs à agir.

Du point de vue du client, l'automatisation joue un rôle clé en comblant le déficit de compétences. Par exemple, les produits hydrauliques pourraient commencer à fournir aux utilisateurs des recommandations sur la configuration optimale du système, plutôt que d'avoir recours pour cela à un ingénieur hydraulique disposant de 30 ans d'expérience. Nous observons déjà ce genre de comportement avec les GPS et les portails d'achat en ligne, par exemple, et ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne se généralise aussi dans l'industrie.

L'intelligence artificielle (IA), ou apprentissage automatique (AA), constitue un autre sujet d'actualité dans le domaine de l'automatisation. Sous l'impulsion du monde de l'Industrie des objets (Industry of Things - IoT), il devient plus facile et moins cher d'enregistrer un plus grand volume de données. Les machines sont de plus en plus capables d'analyser ces données, de rechercher des tendances et de recommander ou d'entreprendre des actions en fonction de celles-ci. Une telle capacité peut ouvrir d'énormes possibilités d'amélioration du service client, de la qualité, de la livraison et de la personnalisation.

Bien sûr, tout cela aurait semblé totalement impossible il y a à peine 20 ans. À Webtec, nous venions de présenter les premiers microprocesseurs intégrés à nos débitmètres permettant de travailler dans des environnements difficiles. C'était le début d'un changement majeur en matière de miniaturisation, de simplification et d'électronique innovante. Plus récemment, nous avons connecté nos testeurs hydrauliques portatifs à un smartphone via Bluetooth™ pour permettre l'enregistrement de données sans fil et la production de rapports sans papier, ce qui est une avancée très prometteuse en direction d'une véritable IoT.

Cela nous amène au dernier point : les technologies de la communication ont beaucoup changé avec les téléphones mobiles, les caméras vidéo intégrées, l'accroissement de la bande passante et la vidéoconférence, qui sont autant de facteurs qui ont permis des innovations plus collaboratives. Pour Webtec, cela s'est traduit par une conception de produit sur mesure affinée, qui est aujourd'hui un processus beaucoup plus rapide, simple et quotidien... pour le plus grand bénéfice de nos clients.

 

Posté par Webtec

Balisé : Entreprise   Actualités   HCV   FCM   TSI   PTE   SRC  

Flux: Actualités  

  Ajouter commentaire Twitter   Facebook   LinkedIn   Google