No items found Recevoir un devis
 
mardi 07 juillet 2020

Quand le télé-travail devient la norme

#WeAreInThisTogether n'a jamais été aussi vrai.  En tant qu'entreprise internationale, Webtec travaille dur pour assurer la sécurité et le bien-être de ses collègues tout en continuant à soutenir ses clients depuis la vente jusqu’à la production, car son site de production britannique est toujours pleinement opérationnel pour répondre aux exigences des clients.

Alors que le virus COVID-19 se répand dans les différentes régions, nous avons parlé à des collègues dans chaque coin du monde pour leur demander quel impact ces changements sans précédent dans l'environnement professionnel et domestique avaient eu pour eux.

L'Asie a été la première région à ressentir tous les effets du virus. Vivian Zhang, directrice du développement des marchés pour l'Asie de l'Est, est responsable du fonctionnement quotidien de Webtec (Hong Kong) Ltd. Elle gère les activités de vente et les circuits de distribution ainsi que le développement des marchés et des affaires pour la Chine et les pays d'Asie de l'Est. Vivian a travaillé et travaille toujours depuis son bureau à domicile et, bien que les distractions aient été moins nombreuses, l'isolement social a parfois été difficile.  Comme elle l'explique, "j'ai constaté que l'impact le plus important à court terme est la limitation des déplacements et de la socialisation.  Avant Covid-19, la majorité de nos activités se déroulaient dans le cadre de réunions en face à face, mais pendant la pandémie, elles se sont faites par courrier électronique et par téléphone.  J'ai hâte de retrouver mes amis et mes clients en personne. Le premier pays sur ma liste à visiter est la Chine continentale"

Maintenant que l'Asie commence à fonctionner plus normalement, Vivian a-t-elle des conseils à donner à ses collègues de Webtec ? Oui, tout simplement, "restez calme et restez à l'écoute".

Alors que les États-Unis et l'Europe sont toujours aux prises avec la pandémie, il est vrai que certains pays semblent se remettre plus rapidement que d'autres, mais tous ont adopté des pratiques de distanciation sociale similaires, notamment en ne quittant la maison que lorsque c'est nécessaire, par exemple pour faire des courses, se rendre à un cabinet médical ou voyager, le tout bien sûr en respectant la distance de sécurité de 2 mètres.  Simone Hielscher a récemment rejoint Webtec en tant que coordinatrice des ventes, du marketing et des opérations au bureau de Leverkusen en Allemagne.  Simone peut travailler en toute sécurité depuis le bureau de Webtec, où elle s'occupe principalement des clients germanophones et européens.  Une fois de plus, l'une des principales pratiques de travail qui a changé est que certains clients ne peuvent pas être joints pendant les heures normales de bureau en raison de leur travail à domicile. Le courrier électronique est donc désormais l'option de communication privilégiée, ce qui leur permet de répondre à un moment qui leur convient. Comme beaucoup d'entre nous lorsque les restrictions seront levées, Simone se réjouit de rendre visite à ses parents, aux membres de sa famille et à ses amis, mais elle souhaite également que tout le monde "reste en sécurité et ne prenne aucun risque, pour protéger notre santé et celle des autres, même si cela doit prendre quelques mois".

L'usine de production de Webtec au Royaume-Uni fonctionne toujours en toute sécurité, mais les conseils du gouvernement de travailler à domicile si possible ont fait que les équipes de vente et de soutien de Webtec sont maintenant en télétravail.  Deux des membres de l'équipe britannique, Anne-Laure Bossé et Sam Drummond, font l'expérience du télétravail pour la première fois.

Anne-Laure est coordinatrice des ventes pour les clients francophones et travaille en étroite collaboration avec eux pour établir les devis, les commandes et le service à la clientèle. Elle est également responsable des guides de procédures pour la qualité.  Anne-Laure et son mari travaillent tous deux à domicile et ont pu mettre en place un bureau dédié, ce qui a permis de structurer sa journée de travail et de planifier l'enseignement à domicile pour les enfants.

Le télétravail présente l'avantage de ne pas avoir à se déplacer jusqu'au bureau et offre moins de distractions mais, comme le mentionne également Anne-Laure, "cela peut également être une façon de travailler assez solitaire car l'interaction avec vos collègues et vos clients vous manque, d'autant plus que certaines entreprises en France ont fermé pendant un certain temps et que le courrier électronique a tendance à être le moyen de communication préféré plutôt que les appels téléphoniques des clients".

Comme dans la plupart des régions, la communauté de St Ives répond au message "Restez chez vous", tout en se mobilisant pour s'occuper des personnes vulnérables.  Anne-Laure espère qu'après la pandémie, ces points positifs se poursuivront et que nous continuerons tous à être plus respectueux les uns envers les autres.  Elle insiste sur l’importance du soutien aux petits indépendants et ne manquera pas une visite au pub du coin pour aller dîner lorsque le confinement sera levé !

Pour la jeune génération, qui est plus habituée à utiliser les derniers médias sociaux pour communiquer avec amis et collègues, cette période de confinement a-t-elle été plus facile ?  Sam Drummond, ingénieur commercial junior, ne le pense pas.  Basé au bureau britannique, Sam est maintenant en télétravail.  Il a l'habitude de travailler au bureau, sauf lorsqu'il est en visite clients avec l'équipe commerciale.  « Garder le contact avec les clients clés est tout aussi important qu'avant et, comme nous ne pouvons pas voyager, toutes les "visites" doivent être virtuelles », explique-t-il.  « Nous utilisons principalement skype pour les affaires, ce qui est bien mais peut poser quelques problèmes techniques et il est difficile de parler aux clients en Italie et en Espagne depuis un certain temps maintenant pour des raisons évidentes ».

Pouvoir parler à ses collègues de bureau en personne lui manque, mais il y a toujours le téléphone et le skype pour ceux qui y ont accès.  Aussi, être en contact virtuel avec ses amis a été facile avec les plateformes de médias sociaux telles que House Party et Zoom, mais cela ne remplacera jamais les retrouvailles au pub quand tout cela sera fini.  Le conseil de Sam à chacun est de "rester chez soi et de s'accrocher, cela passera bientôt".

Heather D'Amico, qui a rejoint la société au début de l'année en tant que responsable des ventes de distribution et qui est basée dans les locaux de Webtec LLC, trouve que le télétravail comporte de nombreux avantages mais aussi quelques défis. Couvrant la distribution en Amérique du Nord et centrale, COVID-19 a certainement changé la façon dont Heather travaille avec la chaîne.  Elle devait rendre visite aux partenaires de distribution de Webtec en personne, mais cela a dû être modifié avec des présentations par e-mail et par téléphone.  Cependant, cela lui a permis de comprendre comment le virus affecte leur façon de faire du commerce ; nouveaux défis qui s’avèrent être les mêmes pour toutes les entreprises.

Le trajet quotidien d'une heure et demie qu'effectue Heather pour se rendre au bureau s'avère désormais plus productif et prendre une pause pour sortir à l'heure du déjeuner est une excellente façon de se concentrer pour l'après-midi.  Le temps passé en famille est également plus apprécié aujourd'hui, mais comme l'une des filles d'Heather doit obtenir son diplôme de fin d'études secondaires au printemps, cela a entraîné sa propre déception car personne ne peut dire quand ou s'il y aura une cérémonie de remise des diplômes ou un bal de fin d'année. Cependant, l'animal de compagnie de la famille, "Buddy", apprécie d'être devenu le chien de bureau et toute l'attention supplémentaire que le confinement lui a apporté.

Comme pour la plupart des collègues de Webtec, sa famille lui manque et elle a hâte de pouvoir rendre visite à sa mère qui, comme beaucoup de parents, s'isole depuis la mi-mars. Heather envoie elle aussi tous ses « Voeux de bonne santé à toute l’équipe Webtec".

Personne ne sait combien de temps cette pandémie va durer, mais avec les équipes de Webtec fermement en place pour aider les clients et les collègues, une chose est sûre : #WeAreInThisTogether.

 

Posté par Webtec

Balisé : HCV   FCM   TSI   PTE   SRC  

Flux: Actualités   Communauté   Entreprise  

  Ajouter commentaire Twitter   Facebook   LinkedIn   Google